1 Retraites : des avancées pour les temps partiels et les carrières longues

Deux décrets viennent de traduire en droits les mesures de justice obtenues par la CFDT au cours de la dernière réforme des retraites.

Deux décrets découlant de la réforme des retraites sont parus au Journal officiel du 20 mars. Le premier concerne les salariés à temps très partiel ou à faible revenu. Jusqu’alors, un salarié devait justifier de l’équivalent de 200 heures rémunérées au Smic pour valider un trimestre. À compter du 1er janvier 2014, ce seuil est abaissé à 150 heures. La mesure concerne les travailleurs précaires (en particulier les jeunes) et les femmes, principales victimes du temps partiel subi.

Assouplissement pour les carrières longues

Un second décret assouplit, à compter du 1er avril, les conditions de départ à 60 ans pour les « carrières longues » ayant commencé à travailler avant 20 ans. Désormais, des trimestres supplémentaires pourront être pris en compte : deux au titre de l’invalidité, deux supplémentaires au titre du chômage, ainsi que tous ceux attribués au titre du compte pénibilité.

aseigne@cfdt.fr

photo © Marta Nascimento / Réa

1 réaction

Laisser un commentaire

  1. C’était une des mesures emblématiques de la loi garantissant l’avenir des retraites publiée en janvier dernier : assouplir les conditions d’accès au dispositif de retraite anticipée pour longues carrières. C’est aujourd’hui chose faite avec la publication au journal officiel du 20 mars d’un décret permettant de prendre en compte davantage de « trimestres réputés cotisés » au titre de l’invalidité, du chômage ou de la maternité